Voyage au Brésil




Pays de la démesure et des extrêmes, le Brésil est une terre de contrastes : matérialisme brutal contre mysticisme halluciné, splendeur fastueuse du carnaval contre misère quotidienne, ardente ferveur chrétienne et transes de possession des dieux d’Afrique, fortunes colossales contre sous-alimentation endémique, …

La nature est partout, de l’Amazone infinie aux colossales chutes d’Iguaçu, du quadrilatère de la sécheresse au continent marécageux du Pantanal. Cette civilisation, grâce à une vitalité incroyable, se construit, se défait et renaît. Toutes les religions, aucune église et beaucoup de sorcellerie. Le Brésil est une dernière frontière culturelle à franchir.

Attention, le pays est gigantesque, il est conseillé d’acheter un  » pass  » aérien pour aller d’une ville à l’autre.



les trucs les plus sympas à visiter au Brésil

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
Rio – Le pain de sucre et le Corcovado. Les églises du Centro et de Lapa Les plages : Copacabana, Ipanema, Leblon…, Les écoles de samba En février : le carnaval

Sao Paulo – Visite du centre, Les musées

Brasilia – Visite guidée de la ville moderne, Le panorama de la tour de télé, Les monuments et édifices à l’architecture délirante…

Iguazu – les plus belles chutes du monde, La forêt

Salvador da Bahia – Le quartier du pelourinho et ses églises baroques (ne pas rater celle de Bonfim), Les restos bahianais, La musique et les shows folkloriques, Les plages…

Recife – La vieille ville, Les églises, La plage Aux environs : Olinda, ravissante ville coloniale classée par l’UNESCO

Fortaleza – La favela de Pirambu avec un guide, Les plages de dunes Les boîtes de nuit dont l’O Pirata, la plus grande du monde,

Belem – Le port et le marché amazonien Ver-o-Peso, Le zoo du parc Goeldi, Excursion de l’île aux perroquets

Manaus – La vieille ville et l’opéra, Le marché, La rencontre des eaux et les dauphins Excursion dans la jungle avec une agence sur 2 jours.



voyage bresil
bresil visite

Le principal risque est celui des maladies transmises par les moustiques. En ville, c’est la dengue, en particulier sur la cote (Rio, Fortaleza, Belém, etc.), ainsi que certains microbes difficilement identifiables…

En foret, c’est le palu, la fièvre jaune, la leishmaniose et les fièvres hémorragiques. Moralité : préservez-vous contre les piqûres !

Si vous allez en Amazonie, le paludisme est résistant aux médicaments courants, demandez l’avis de votre médecin avant de partir.

Articles qui peuvent vous intéresser :

JEANDO MAG © 2016 Frontier Theme
error: Content is protected !!